Les actualités zéro déchet

Baromètre annuel de la gestion des déchets dans le secteur tertiaire

Take a waste est une société de l’économie sociale et solidaire, créée en 2018, pour apporter une aide technique et opérationnelle aux entreprises du secteur tertiaire dans la mise en place d’une gestion optimale des déchets.

Avec plus de 250 diagnostics déchets réalisés chaque année partout en France, Take a waste a une expertise certaine des filières de traitement par catégorie de déchets, et des modalités de collecte associées.

Nous lançons cette année, et pour la première fois, un observatoire des coûts et de la performance de la gestion des déchets en France, basé sur les données observées lors des diagnostics déchets que nous réalisons.

 

 

19 juillet 2021

Coûts de gestion

TGAP

L’année 2021 a été marquée par une hausse sensible des coûts de gestion des déchets, notamment des déchets résiduels à détruire. Plusieurs facteurs sont avancés par les prestataires de collecte pour expliquer cette hausse, et notamment la raréfaction des exutoires et la hausse de la TGAP.

Les hausses de la TGAP en 2021 sont les suivantes :

  • + 12 € par tonne de déchets enfouis. Impact sur un bac 660 litres (densité de 150 kg / 1000 litres) : + 1,18 €
  • + 5 € par tonne de déchets incinérés. Impact sur un bac 660 litres (densité de 150 kg / 1000 litres) : + 0,50 €

Attention donc à la façon dont est répercutée la hausse de la TGAP sur les factures de gestion des déchets !

 

Le cours du carton

Si le coût de gestion des déchets résiduels a tendance à augmenter, les factures de gestion du carton se sont allégées en 2021 sous le coup d’une remontée du cours depuis septembre 2020.

L’indice COPACEL des cours de différentes matières, et notamment du carton ondulé (1.05) a fortement augmenté : + 130 € en cumulé entre septembre 2020 et aujourd’hui. Pour des prestations indiquant un coût de rachat nul en septembre 2020, celles-ci doivent théoriquement proposer un rachat à 130 € par tonne aujourd’hui.

 

Tarifs constatés chez nos clients

Les tarifs présentés ci-dessous sont les tarifs moyens en vigueur chez nos clients au moment du diagnostic, en fonction du type de flux et du matériel de collecte en place.

Ils ont été séparés en deux tableaux :

  • Les prestations facturées au contenant levé (ainsi qu’un coût mensuel de location par contenant) – généralement les prestations de collecte en bac
  • Les prestations facturées à la collecte et au poids (ainsi qu’un coût mensuel de location par contenant) – généralement les prestations de collecte des bennes et compacteurs

L’analyse géographique des coûts de gestion totaux que nous menons ci-dessous (uniquement pour le flux des déchets résiduels), fait apparaître de forts écarts de coûts entre les régions et selon la typologie d’implantation : zone urbaine ou rurale.

 

Performance de tri

Les diagnostics réalisés dernièrement montrent que les filières couvertes par des réglementations apparues ces 10 dernières années, au premier rang desquelles le décret 5 flux et la loi sur les gros producteurs de biodéchets en 2016, sont inégalement présentes sur site.

La filière carton est la filière la plus présente en établissement avant intervention de Take a waste. Le coût modéré et la facilité à trier ces déchets expliquent probablement sa présence généralisée. On constate parfois que le flux de collecte du carton sert également à capter le film plastique souple de palettisation.

La filière des biodéchets est relativement peu présente en établissement, même si ce taux s’améliore très rapidement. Les établissements qui ne trient pas le biodéchets savent généralement qu’une réglementation oblige à trier ce flux dès lors que le seuil des 10 tonnes est atteint. Le coût élevé de cette filière, peu proposée par le service public de gestion des déchets aux professionnels, rend difficile sa mise en place en établissement.

La filière des emballages fait figure de parent pauvre des filières de tri. Elle est rarement mise en place en établissement, pour un flux que la majorité des Français dit trier systématiquement ou occasionnellement (Source : Observatoire du geste de tri, CITEO). Le coût du « bac jaune » est très difficile à évaluer tant sa collecte est, soit proposée par le service public de gestion des déchets à des coûts très faibles, soit proposée par des prestataires privés qui répercutent logiquement les coûts de tri en centre de tri (~ 200 € / tonne triée transportée, soit plus que le coût de transport + élimination du déchet résiduel, qu’il soit incinéré ou enfoui).

Conclusion

Le marché de la gestion des déchets est en pleine recomposition avec des coûts de gestion du déchet résiduel qui augmentent, des établissements qui prennent conscience à la fois de cette hausse et à la fois de leurs obligations réglementaires, tout en constatant que le tri des déchets « ne leur rapportera rien ». En effet, le coût du recyclage des déchets concernés par les dernières évolutions réglementaires est bien souvent, mais plus pour longtemps, supérieur au coût de leur élimination. Mais gare à celui qui n’anticipera pas le moment où les courbes se croisent car le tri des déchets requiert de revoir intelligemment l’organisation interne de l’établissement, et ne se décrète pas du jour au lendemain !

Dans ce contexte, la seule façon de s’échapper par le haut, est, plus que jamais, la réduction à la source des volumes de déchets produits.

 

 

Établissement de santé, de restauration ou hôtel

Identifiez avec nos experts de la gestion des déchets, les économies potentielles que vous pouvez réaliser.

Siège d’un groupe multisite.

Optez pour nos audits déchets standardisés et économisez jusqu’à 20% de la facture de gestion des déchets** au niveau du groupe.

Trouvez un prestataire de collecte à proximité

S’inscrire à la newsletter

Nos actualités zéro déchets

Le décret 8 flux : quels déchets et quelles obligations ?

Le décret 8 flux : quels déchets et quelles obligations ?

Les actualités zéro déchet Décret 8 flux : quels déchets et quelles obligations ? La législation impose aujourd’hui le tri des déchets 5 flux à tous les détenteurs de déchets qui produisent plus de 1 100 litres de déchets par semaine, à l’exception des particuliers....

Décret traçabilité – Trackdéchets

Décret traçabilité – Trackdéchets

Les actualités zéro déchet Décret traçabilité - Trackdéchets Le 1er janvier 2022, la règlementation sur la traçabilité des déchets évolue. Au programme : l’obligation de tenir un registre étendu aux terres excavées et sédiments, la mise en place de registres nationaux...

Loi Climat et Résilience : quelles avancées sur les déchets ?

Loi Climat et Résilience : quelles avancées sur les déchets ?

Les actualités zéro déchet Loi Climat et Résilience : quelles avancées sur les déchets ? Issue des travaux de la Convention citoyenne pour le Climat, la loi Climat et résilience a été promulguée le 22 août 2021. Elle a pour ambition de construire une société neutre en...

Tweetez
Partagez