Bien trier et réduire tous les déchets

Les flux de déchets

Parmi tous les déchets qui existent, un bon nombre sont évitables et une grande majorité de déchets sont recyclables : en tant que détenteur du déchet, l’enjeu est d’abord de réduire ses déchets, puis de bien les trier pour en recycler effectivement un maximum.

Les déchets

Êtes-vous satisfait de votre gestion des flux de déchets dans votre entreprise ?

Zéro déchet à l’horizon !

Take a waste est l’interlocuteur unique des entreprises jusqu’au zéro déchets

Évaluez votre performance gratuitement

Réglementation

Les flux de déchets

Les fux de déchets et leur recyclage

Que connaissez-vous des différents flux de déchets ?

 

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas

La prévention des déchets doit être le premier réflexe des entreprises. Tous les flux de déchets sont concernés, à commencer par :

  • Les biodéchets : réduire en luttant contre le gaspillage alimentaire ;
  • Les papiers : réduire en dématérialisant les documents, en programmant les impressions par défaut en recto-verso, etc.
  • Les déchets d’équipements électriques et électroniques : réduire en allongeant la durée de vie de ces produits ;
  • Les plastiques à usage unique : réduire en remplaçant les gobelets jetables par des tasses ou des gobelets réutilisables, en supprimant les touillettes et les pailles, etc.

 

Tout déchet trié pourra être recyclé

A partir du moment où il est trié, un déchet peut être recyclé. Même si le recyclage n’est pas efficace à 100 % (il y a toujours une fraction de matière qui est perdue au cours du processus de recyclage), ni infini (il y a une limite au nombre de cycles d’une matière donnée), le recyclage reste le mode de traitement le plus intéressant :

  • Pour économiser les ressources naturelles et l’énergie nécessaires à la fabrication de nouveaux produits ;
  • Pour éviter les pollutions locales (eau, sol, air) associées à l’extraction des ressources naturelle, à l’enfouissement et à l’incinération des déchets ;
  • Pour créer des emplois : le recyclage crée davantage d’emplois que l’enfouissement ou l’incinération.

 

Tout déchet en mélange sera incinéré ou enfoui

A partir du moment où il est laissé en mélange, un déchet est au mieux incinéré (c’est-à-dire brûlé pour produire de l’énergie), au pire stocké (c’est-à-dire enfoui dans le sol pour se décomposer au fil des années). Ces deux modes de traitement sont les moins bons d’un point de vue environnemental, d’où la nécessité de bien trier ses déchets en amont !

Réglementation liée aux flux de déchets

La réglementation française est centrée sur le tri et la traçabilité des déchets

La réglementation impose le tri :

  • Des déchets dangereux (comme les Déchets d’Activité de Soins à Risques Infectieux ou DASRI) depuis la fin des années 1990 ;
  • Des biodéchets depuis 2012, avec une progressivité des seuils de collecte jusqu’en 2016 : si aujourd’hui vous produisez plus de 10 tonnes de biodéchets par an, alors vous devez les trier à la source ;
  • De 5 flux de déchets recyclables (papier-carton, verre, métal, plastique, bois) depuis 2016.

De plus, la réglementation française impose une traçabilité pour l’ensemble des déchets d’une entreprise, au travers d’un “registre déchets”, obligatoire depuis 2012.

Le recylage des différents flux de déchets

Nos actualités sur le recyclage des déchets

Pourquoi les déchets en mélange vont coûter de plus en plus cher

Les DIB sont les « déchets en mélange » d’une entreprise. Pour certaines, il est encore économiquement intéressant de faire collecter la majorité de ses déchets sous cette forme – mais pour combien de temps ?
Pour au moins quatre raisons, le déchet en mélange va coûter de plus en plus cher (par rapport au déchet trié).

Envie d’en savoir plus ?

Votre diagnostic déchets en ligne (gratuit) en six minutes

Evaluez gratuitement votre performance déchets

Un premier pas vers le zéro déchet

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn