La gestion des déchets en hôtellerie – Les règles de base

LES ACTUALITÉS ZÉRO DÉCHET

La gestion des déchets en hôtellerie – Les règles de base 

Les établissements hôteliers sont de plus en plus soumis à la pression de la réglementation (la loi AGEC de 2020 étant la dernière échéance importante), de leurs clients et d’organismes externes (comme le classement Atout France ou le Label Clé Verte). Afin de garantir leur attractivité et leur conformité réglementaire, il est crucial que les hôtels gèrent mieux leurs déchets.  

Par quelles étapes un établissement hôtelier doit-il alors commencer ? Take a waste vous propose dans cet article une approche méthodique sur les différents points-clés pour améliorer la gestion des déchets dans votre hôtel ! 

  

1/ Faites un diagnostic initial 

Pour vous lancer dans cette démarche, commencez par faire un diagnostic déchets, c’est-à-dire :  

  • Un inventaire des différents flux de déchets, avec si possible une idée de leur quantité ; 
  • Un premier panorama des prestations de collecte séparée existantes sur votre territoire (publiques et privées), voire de premières idées de réduction à la source des déchets.  

Ce diagnostic vous servira tout au long de la démarche de feuille de route pour le tri et la réduction à la source des déchets.  

2 / Mettez en place le tri 

1. Les filières de tri indispensables à mettre en place 

Certaines filières de tri dans votre établissement sont tout simplement incontournables, parce qu’importantes en quantité de déchets produits ET imposées par la réglementation [1]  :  

Flux de déchet

Types de déchets 

Réglementation 

Verre « perdu » (emballages en verre à usage unique) 

Bouteilles, pots et bocaux en verre 

Tri obligatoire depuis 1994 

Emballages hors verre

Bouteilles et autres emballages plastiques, canettes et autres emballages métalliques, cartonnettes d’emballage 

Cartons

Cartons de livraisons 

Papiers 

Papiers de bureaux, journaux, revues, magazines 

Tri obligatoire depuis 2018 partir de 20 employé.es de bureaux 

Biodéchets

Restes alimentaires et déchets verts 

Tri obligatoire depuis 2016 à  partir de 10 tonnes par an  
Tri obligatoire en 2023 à  partir de 5 tonnes par an 
Tri obligatoire pour tous à  partir de 2024 

De plus, il est intéressant de noter que la mise en place d’un système de tri des déchets est l’un des critères obligatoires du classement Atout France. Pour en savoir plus à ce sujet, retrouver tous les détails dans notre article. 

2. Les bonnes pratiques pour un tri réussi  

La mise en place du tri dans votre établissement ne se résume pas seulement à la recherche de prestataires de collecte (pour les flux de déchets nouvellement triés). Elle nécessite aussi une préparation en amont, qui inclut notamment :    

  • La mise en place des contenants de pré-collecte dans les zones produisant des déchets dans votre établissement, y compris les parties communes (mise en place de poubelles de tri pour les clients)[2]  ; 
  • L’équipement des chariots de ménage pour le tri des déchets en chambre (dans l’idée de ne pas jeter dans le même sac tous les déchets laissés par le client) ;  
  • L’information sur les différentes consignes de tri avec un affichage visible et clair  
  • La formation de vos équipes au « pourquoi et comment » du tri des déchets. 

Mettre en place le tri est enfin l’occasion d’optimiser vos prestations actuelles de collecte des déchets. Pour aller plus loin et potentiellement réduire vos coûts, vous pouvez consulter cet article !

3. Les filières de tri à ne pas oublier : les déchets diffus ponctuels 

Une fois mis en place le tri des déchets principaux, votre attention peut se porter sur certains déchets diffus tels que les bouchons, les piles, les ampoules, les capsules de cafés, le textile, etc.

Tous ces déchets peuvent être triés et recyclés ; cet article fait le point sur toutes les solutions qui existent.  

 

3/ Réduisez progressivement les déchets à la source  

La mise en place du tri dans votre établissement est une étape essentielle pour mieux gérer vos déchets, mais vous ne devez pas en rester là. Le recyclage n’est pas une solution miracle (comme expliqué dans cet article) et il est nécessaire de réduire autant que possible tous les déchets à la source.  

Retrouvez dans ce tableau, une liste d’actions qui peuvent être mises en place dans votre établissement :  

 

Thèmes

Actions concrètes 

En lien 

Réduire le gaspillage alimentaire  

Découvrez notre article pour réduire les déchets au petit-déjeuner.  
 
Exemple d’Atout France :  
– Composter les biodéchets. 

Objectif national (issu de la loi AGEC 2020) : réduire le gaspillage alimentaire, d’ici 2025, de 50% par rapport à son niveau de 2015 dans les domaines de la restauration collective.  

Réduire les emballages  

Découvrez nos alternatives Zéro Déchet dans l’hôtellerie en front office et en back office.  
 
– Bannir les contenants alimentaires en plastique à usage unique. 
– Ne plus distribuer gratuitement des bouteilles d’eau en plastique à usage unique. 3 
– Privilégier le vrac : thé, sucre… 
 
Exemples d’Atout France : 
– Ne pas utiliser de sacs plastiques jetables. 
– Ne pas mettre de doses individuelles pour les petits déjeuners. 
– Proposer au moins un contenant écologique pour les produits d’accueil (par exemple : les savons).

Objectif national (issu de la loi AGEC 2020) : fin progressive de tous les emballages plastiques à usage unique d’ici 2040. 

Bannir les objets à usage unique  

– Bannir les produits à usage unique. [4]
– Mettre en place uniquement de la vaisselle réemployable. [5]
– Proposer des machines à café en grain pour éviter les capsules  
 
Exemples d’Atout France :   
– Les serviettes de toilette et les draps de lits sont tous lavables et réutilisables.  

Critère obligatoire du Classement Atout France : mise en œuvre d’au moins une mesure de réduction des déchets. 

Devenir Zéro Déchet au bureau [6]

– Éviter les impressions papiers qui ne sont pas indispensables (impressions de mails, de copies en surnombre…) et optimiser celles qui le sont (impression recto-verso, en noir et blanc…).  
– Utiliser de la fourniture rechargeable pour réduire la consommation de fournitures (par exemple : les stylos).

Allonger la durée d’usage de votre matériel  

– Réparer les mobiliers, les équipements électroniques et d’autres biens quand c’est possible. 
– Faire des dons de vos matériels en bon état à des associations pour éviter de jeter. 
 
Exemple d’Atout France :  
– Entretenez régulièrement vos bacs à graisse. 

Vous avez besoin d’accompagnement dans cette démarche ? Take a waste peut vous aider sur le diagnostic ou sur la mise en place d’une bonne gestion dans la durée ! 

[1] En cas de manquements à ces obligations, vous encourez jusqu’à deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 75 000€. 

[2] Vous répondez au critère obligatoire du classement Atout France : « existence d’un système de tri des déchets à disposition de la clientèle » 

[3] Interdiction depuis 2021 dans les établissements recevant du public

[4] Les gobelets, verres, assiettes, les pailles, confettis, piques à steak, couvercles à verre jetables, touillettes, tiges de support pour ballons, cotons-tiges en plastique à usage unique, et contenants ou récipients en polystyrène expansé

[5] Obligatoire en 2023 pour pour les établissements de restauration (pour les repas et boissons consommés dans l’enceinte de l’établissement)

[6] Pour en savoir plus sur le Zéro Déchet au bureau, découvrez les guides de :  

 
 

Laisser un commentaire